Choisir une plateforme de paiements pour commerce électronique [Podcast]

Choisir une plateforme de paiements pour commerce électronique [Podcast]

Choisir une plateforme de paiements pour commerce électronique [Podcast]

  • Posted by David Grégoire (Monsieur ECommerce)
  • On 2017-10-05
  • 9 Comments

Retranscription

Bienvenue sur le podcast de M.eCommerce, le podcast de commerce électronique au Québec! Donc, je répondrai aux questions au sujet des plateformes de paiement. C’est souvent une question qui revient. Donc quand une personne veut se lancer en commerce électronique on se dit: « Ok, il y beaucoup de plateforme de paiement, j’ai déjà ma banque, j’ai déjà Monéris… Avec qui je devrais faire affaire pour mon site Web? » D’abord moi je dois vous dire que je suis un fan des plateformes de paiement ouvertes. Par ouverte, j’entends une plateforme de paiement qui n’est pas rattachée à une banque, avec laquelle on peut faire affaire sans avoir de  contrat. J’imagine que vous connaissez déjà PayPal. Alors ce sont des plateformes de paiement qui sont assez similaires à PayPal du fait qu’elles sont sans aucun engagement et facile à intégrer.

Tout d’abord, il y a Desjardins avec sa solution paiement Monéris, il y a Global Payments, il y en a plein comme ça qui sont reliés à des banques. Ces plateformes de paiement là sont souvent un peu gourmandes. Je vais vous faire un parallèle avec les TPV en magasin. Si vous avez déjà un magasin physique, les chances sont que vous avez été approché à plus d’une reprise par un revendeur ou bien une banque pour avoir une TPV. Souvent, quand on a un magasin on se fait approcher même si on a déjà un contrat avec une plateforme de TPV. Concrètement, ces revendeurs là ou ces banques là vont vendre une plateforme de TPV avec un contrat, un engagement, de 12 ou 24 mois, que vous ne pourrez pas rompre au milieu de cette période si vous le désirez. Vous êtes engagés avec un certain pourcentage de frais à payer et vous êtes pris avec jusqu’à la fin de votre terme. Honnêtement, c’est toujours comme ça, sans exception, avec les TPV et le problème est que si vous lancez votre business aujourd’hui, dans un an vous allez avoir atteint un certain niveau de vente et puis vous ne penserez peut-être pas à renégocier votre taux de frais. Alors il va rester à 2,5% ou 3%. Ca va prendre quelques années avant que vous vous rendiez compte que vous pouvez négociez ce taux là. Et pendant ces années là, la banque, la plateforme de TPV, va avoir empoché de l’argent avec vous. Si entre temps, il y a quelqu’un qui arrive et qui vous offre un taux plus avantageux, vous ne pourrez pas partir parce que vous êtes attaché avec un contrat. C’est la raison pour laquelle je ne suis pas fan de ce modèle d’affaire là quand vient le temps de choisir une plateforme de paiement en ligne. Les banques et les Gateway de ce monde sont trop gourmands et vont profiter de vous.

D’ailleurs, les chances sont que si vous êtes en train de lire ce podcast là, malheureusement, vous étiez possiblement en train de regarder ces solutions là et je vous suggère fortement d’arrêter de les regarder et de regarder plutôt du côté de PayPal, Stripe, Square, ce genre de solution là. Je dois dire que techniquement, je vais faire une petite parenthèse technique, quand vient le temps d’intégrer une plateforme de paiement, les programmeurs sont tout le temps très frileux. Pourquoi? Je ne sais pas. Je suis moi-même un gars technique, j’ai été programmeur dans ma vie et puis, on dirait que les programmeurs sont allergiques aux certificats de sécurité, allergiques à l’intégration des plateformes de paiement et il va s’en dire que les plateformes de paiement traditionnelles comme Monéris ou Global paiements sont extrêmement difficile à intégrer si vous n’avez pas déjà un plug-in sur votre plateforme de commerce électronique qui permet de le faire facilement. On parle d’OPI qui sont quand même très compliqué, des appels qui sont longs, des messages d’erreur qui ne sont pas clairs, de la documentation qui va être sur 250 pages. Alors pour un développeur, c’est quand même plutôt difficile à parcourir et à comprendre.

Par contre, si vous regardez du côté de Stripe par exemple, je suis un grand fan de Stripe. C’est une plateforme très simple à utiliser. Je ne dirais pas que n’importe quel idiot est capable de l’intégrer sur son site, car ça prend quand même quelques connaissances techniques. Mais il ne suffit pas d’un programmeur senior pour être capable d’intégrer ça. Je vous dirais que votre beau-frère s’il fait des sites WordPress devrait être en mesure d’intégrer au moins un bouton « Payer » sur le site. Grosso modo, les frais sont plutôt abordable. Vous êtes en mesure d’ouvrir un compte sur leur site en l’espace de quelques minutes. Vous fournissez votre numéro d’assurance social pour éviter la fraude, quelques informations bancaires là où l’argent va se déposer, etc. Vous obtenez automatiquement un code et un compte puis vous êtes en mesure d’intégrer la plateforme de paiement sur votre site web. Que ce soit un site WordPress, un site fait maison ou même un site de commerce électronique, toutes les plateformes de commerce électronique aujourd’hui qui sont sérieuses offrent au moins un plug-in pour se connecter avec Stripe et je dois dire que Shopify a déjà la plateforme de paiement Stripe par défaut. Donc, j’imagine que c’est une bonne plateforme de paiement s’il se sont associé comme ça à Shopify.

Il y a PayPal, qui va prendre beaucoup de frais ou qui va geler vos paiements si vous séparez une certaine limite. Je recommande de le mettre comme solution de paiement alternative, ça rassure les gens. Il y a des gens qui préfèrent payer par PayPal, par contre, vous risquez de passer votre existence à sacrer par rapport à Paypal. Il y a Square qui vient de partir une plateforme de paiement à la Stripe, disons le. Ça vaut la peine d’intégrer ça. C’est encore une fois sans contrat et à faible coût. Je dois dire, ces plateformes technologiques, que ce soit PayPal, Stripe ou Square, l’argent est déposé après quelques jours dans votre compte de banque. Quelques fois c’est le lendemain, quelques fois c’est 7 jours, mais ça va assez vite. Ils prélèvent leur frais et vous déposent la différence tout simplement.

Finalement, il y a aussi Snipcart qui est une entreprise de Québec qui vous permet de vous créer un site de eCommerce à partir de rien. Vous avez une page WordPress sur laquelle vous parlez d’un produit dont vous faites ou vous vendez, il suffit de mettre le code Snipcart, automatiquement un bouton binair apparaît un peu comme le bouton binar de PayPal et le client peut passer à travers les étapes pour acheter et l’argent est déposé dans votre compte après quelques jours seulement. Ça vaut la peine de jeter un coup d’oeil à cette plateforme là. C’est très facile d’utilisation, je l’ai déjà utilisé et ça va très bien puis c’est fait au Québec. C’est quand même relativement rare que je recommande des solutions informatiques faites au Québec parce que souvent elles ont un désavantage par rapport à si elle est fait au États-Unis ou on investi énormément d’argent et il y a beaucoup d’utilisateurs. Par contre celle-là est tellement simple, je me dis que c’est difficile de se planter sur le long terme. Donc ça vaut la peine de regarder.

Au final, je vous résume, regardez Stripe, Square, qui a été créé par le fondateur de Twitter, PayPal, Snipcart, fait au Québec, et fuyez les solutions présentées par votre banque. Là-dessus, c’était David Grégoire, M. eCommerce, merci et bonne journée.

 

 

Petite astuce en bonus:

Si vous avez des photos de produits à prendre, assurez-vous de jeter un coup d’oeil à l’application mobile SnapShop, elle facilite vraiment la photographie de produits et vous permettra de photographier tous vos produits rapidement pour un fraction du prix d’un photographe professionnel.

Merci beaucoup, c’était David Grégoire pour MonsieureCommerce.com!

Bonne journée!

Vous avez aimé cet article? Voici 2 autres articles qui pourraient vous intéresser.

Comment tirer le maximum de vos listes de courriels?

Comment lancer un site de eCommerce avec moins de 2000$ de budget?

 1

9 Comments

P J
Salut Mr e commerce Que veulent dire OPI et TPV Quel est le taux de Paypal,Square ,et Snipe...... Bonnes explications par ailleurs tres claires Merci P J NB mon adresse de messagerie m a été fournie par un .....paul@jacquemin.ca mais n est pas acceptée par ce site
    daige
    Bonjour ! TPV: C'est le terminal de carte de crédit dans un magasin. OPI: êtes vous sûr d'avoir les bonnes lettres ?
Pascal
De mon coté c'est monetico qui m'offre le meilleur taux et ce sans contrat, sans frais mensuel etc.
    Alex Bigras-Lauzon
    Bonjour Pascal! Merci du commentaire, Monetico peut être une très bonne option, par contre, j'aime bien Stripe parce que son intégration sur un site web est plus facile que celle de Monetico.
Mathieu
Bonjour Pascal, Comme tu as beaucoup de visibilité il serait bien de faire attention à l'information que tu présentes : "Tout d’abord, il y a Desjardins avec sa solution paiement Monéris": Moneris est un fournisseur complètement différent de Desjardins et compétiteur. La solution de Desjardins est Monetico, de plus il n'y pas de contrat et les tarifs sont compétitifs. Desjardins avec Monetico a lui aussi des modules disponibles sous Wordpress, Magento, Prestashop Stripe ne vient pas du Canada non plus :) Sinon très bon article qui fait un bon tour d'horizon
Brigitte
Bonjour David, petite précision (qui n'a pas d'incidence sur le message que tu veux passer). Stripe est d'origine Irlandaise et non une compagnie fondée au Canada. Bonne journée!
Genevieve Belanger
Stripe et Paypal on aime trop ici! Facile de générer des rapports pour la comptabilité. Bon podcast!
Claude Bernard
Je vais lancer officiellement un site web le 9 Mai 2019. C'est une plateforme promotionnel pour les artistes à travers le monde (121 Pays). Elle comprend une radio privé avec des animateurs et un magasin de musique ou l'artiste recevra 70% de redevance. Le coût de l’abonnement est de $10CAD/mois. Étant donné que notre plateforme sera encadré par un Marketing Relationnel, il est nécessaire que la moitié du coût de l'abonnement demeure sur la plateforme de paiement en ligne. Au niveau du magasin de musique, 70% des redevances de l’artiste, 10% sur l'affiliation et le reste moins les frais d'administration, est versé dans le compte de banque de la compagnie. Ma question est que me recommandez-vous comme plateforme de paiement en ligne.
Guylaine
Pouvez-vous me dire si votre commentaire faire en 2017 tient encore la route sur le choix du TPV ?

Leave Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *