La Google Tax : bonne ou mauvaise idée?

La Google Tax : bonne ou mauvaise idée?

  • Posted by David Grégoire (Monsieur ECommerce)
  • On 2017-04-06
  • 1 Comments

Salut tout le monde, c’est David Grégoire pour MonsieurEcommerce.com. Je voulais réagir à une nouvelle que mon ami Stéphane Ricoul du salon eCom Montréal, et maintenant eCom Sherbrooke, Trois-Rivières, Rimouski… a publié au sujet d’une nouvelle Google Tax. Cliquez ici pour consulter l’article.

Je vais me concentrer sur la partie eCommerce de cette taxe, parce que je trouve que cela ne fait pas de sens, malgré ce que disait Peter Simons l’année dernière au salon Hop! du CQCD.

Vous allez voir ça ne fait pas de sens et je suis convaincu que vous allez être d’accord avec moi.

D’abord, vous connaissez la statistique comme tout le monde parle:

3 dollars sur 4 dépensés sur internet par des québécois est dépensé hors-Québec. C’est comme cela pour deux raisons :

 

La première raison : Il manque d’offre.

En effet, essayez d’obtenir sur internet d’un marchand québécois une pièce de rechange pour votre laveuse-sécheuse, une télécommande de remplacement pour votre télévision. Actuellement au Québec et même au Canada, il n’y a pas assez de commerçants qui vendent sur internet. C’est la raison numéro 1 pour laquelle on est obligés d’acheter hors-Québec sur internet.

La deuxième raison : C’est trop cher!

C’est là-dessus que je vais m’attarder. Pourquoi c’est trop cher ? 2 raisons: TPS-TVQ, il faut payer nécessairement 15% de plus que si on achète sur un site américain en plus du shipping. Pour ce qui est du shipping, ça coûte 3-4 fois plus cher de shipper un petit colis de Montréal à Québec que de Champlain, New York juste de l’autre côté de la frontière vers Québec. Cliquez ici pour consulter un article sur le shipping. Alors, nécessairement le consommateur québécois paie plus cher s’il achète au Québec.

On va se concentrer seulement sur cet argumentaire-là parce que vous allez voir: la Google Tax va nécessairement s’appliquer financièrement, monétairement.

S’il y a plus de taxes qui sont faites à Amazon, il va arriver une des deux choses suivantes:

  1. Ou bien Amazon va continuer à vendre aux québécois et les consommateurs québécois vont payer plus cher. Si c’est ça, qu’est-ce qu’il va arriver? Les retailers québécois vont continuer à fermer parce que les gens achètent de plus en plus sur internet, et donc de plus en plus sur Amazon.
  2. Ou sinon Amazon ne voudra pas payer cette taxe et préférera se retirer du Canada. Qu’est-ce qu’il va arriver ? Les consommateurs québécois n’auront plus d’offre parce que tout ce qui n’est pas possible à être acheté sur internet au Québec, sur un site québécois, le consommateur québécois ne pourra pas plus l’acheter du jour au lendemain, bien entendu. Vont-ils réellement retourner dans les magasins pignon sur rue? j’en doute !

Bref, ça va juste, je pense, empirer la situation au Québec.

Une proposition audacieuse?

Si, au contraire, on enlevait les taxes sur toutes les transactions faites sur internet au Québec. Ça veut dire que Peter Simons qui vend sur internet une robe à un québécois ne chargerait plus de taxes TPS-TVQ. Dans son magasin, il continue à en charger, mais sur internet non. Qu’est-ce que ça va donner ?

Premièrement, il y a de plus en plus de retailers québécois qui vont vendre sur internet parce que clairement, ils seront davantage compétitifs niveau prix. Alors ils vont aller vendre sur internet, nécessairement.

Et il y a davantage de consommateurs québécois qui vont acheter au Québec sur internet !

Il va y avoir plus d’offre, ils vont payer moins cher ou à prix égal avec les sites américains alors ils vont acheter davantage sur internet au Québec.

Au fond, à prix égal, pourquoi acheter sur un site américain quand on peut l’acheter sur un site québécois?
C’est juste qu’actuellement, c’est impossible à faire.

Et là, vous allez voir ma comparaison :
Je compare ça à la Loi Anti-Spam C28 qui est sortie il y a 3 ans. C’est complètement ridicule. Le gouvernement regarde strictement ses poches. La Loi Anti-Spam empêche actuellement les marchands québécois et canadiens à faire du marketing par email.

Par opposition, les compagnies étrangères (oui il y a des partenariats avec certains pays) mais moi je reçois quotidiennement du SPAM de compagnies indiennes, chinoises, russes et d’ailleurs dans le monde. Actuellement, cette loi a désavantagé nos compagnies québécoises.

Le résultat : si on fait une Google Tax, moi je prétends et je suis convaincu que ça va désavantager les compagnies québécoises.

On va y aller un peu plus macro. S’il y a, disons, une Google Tax, ça va faire gonfler les revenus de l’état à court-terme parce qu’ils vont aller chercher plus de revenus. Mais ça va faire fondre les ventes des magasins québécois qui fournissent de l’emploi.
Alors au final, allons-nous vraiment gagner financièrement?
je ne pense pas.

Et est-ce que les entreprises d’ici vont gagner ? Je suis convaincu que non.

Qui plus est, est-ce que vous pensez sérieusement qu’Amazon vont vouloir payer un pourcentage d’imposition sur leurs revenus ?

L’article dit que le gouvernement se fierait sur les transactions par cartes de crédit.
La réalité, c’est que si on dépense 100$ sur Amazon, Amazon n’en garde que 10% et donne 90$ au marchand qui est derrière, qui l’a vendu via leur plateforme.

Faites-vous vraiment confiance à Revenu Québec pour être capable de venir s’insérer dans ce processus de convaincre les grosses compagnies américaines de payer plus d’impôts ici au Québec ?

Je ne suis pas sûr.

C’est quoi votre opinion ? laissez-la dans les commentaires !

 1

1 Comment

Chasles
Jai entendu dire qu'il y avait des belles maisons à Hawkesbury....

Leave Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *