Comment se déroule une séance photo avec Monsieur eCommerce?

Comment se déroule une séance photo avec Monsieur eCommerce?

  • Posted by David Grégoire (Monsieur ECommerce)
  • On 2017-01-24
  • 0 Comments

Aucun «shooting» n’est identique puisque chaque client est différent. Tous n’ont pas les mêmes attentes et demandes. Sans oublier que le type et le nombre de produits influencent grandement le déroulement d’une séance photo. C’est vraiment du cas par cas. Malgré tout, j’aimerais vous donner une idée de ce à quoi peut ressembler une visite de l’équipe Monsieur eCommerce dans votre entreprise.

Notre arrivée

Malgré ces différences, il y a tout de même certaines constantes. À notre arrivée chez notre client, notre équipe rencontre la personne ressource. Une fois les présentations faites, nous allons voir l’endroit où aura lieu la séance photo.  L’espace prévu pour le «shooting» est un facteur déterminant quant au déroulement de la séance.

Le choix du lieu…

Afin de pouvoir bien travailler, notre équipe a besoin d’un espace minimum de 12×12 pieds. Par contre, s’il est possible d’avoir plus, c’est encore mieux.

Pourquoi?

Parce qu’il nous faut suffisamment de place pour installer tout l’équipement (caméras, éclairages, tables de travail, etc.) en plus d’avoir les produits à photographier à portée de main.  On doit être le plus confortable possible pour pouvoir travailler efficacement et produire des photos de qualité.

Un autre élément est essentiel quant à notre espace de travail : nous recommandons toujours un endroit à l’abri de toute lumière extérieure directe (fenêtres ouvertes). Pour les meilleurs résultats possibles, l’espace dans lequel nous prenons les photos doit nous permettre de contrôler l’éclairage artificiel ambiant.  Bien sûr, ce ne sont que des suggestions, mais ces deux facteurs peuvent avoir un impact considérable sur les photos.

Installation de l’équipement

Après nous être fait une idée de l’espace dans lequel nous allons travailler, vient le temps de décharger l’équipement.  À chaque fois, nos clients sont surpris de voir la taille de notre coffre à outils!

L’équipe Monsieur eCommerce voyage partout au Québec et prend des photos de produits souvent bien différents les uns des autres. Il faut donc prévoir le coup! Notre minimum est donc assez volumineux : ça prend beaucoup d’équipement pour faire des belles photos!

Le plan de match
Une fois l’équipement sur place, c’est le temps d’établir le plan de match

Tous les produits ne demandent pas le même «set-up» ou les mêmes installations. Il faut donc savoir ce qu’il y a à photographier : quels types de produits seront photographiés et quelles sont leurs proportions. Le type de prises de vues souhaité pour chaque produit influencera également le type d’installation.


En  effet, plusieurs variables changent d’une séance à l’autre : le nombre d’articles, le type de produits, le nombre de photos par item, le type et le nombre de prises de vues, le nombre de personnes présentes pour aider notre équipe, avec ou sans transcription de descriptions, avec des produits qui se scannent ou non, etc. Tous ces facteurs (et il y en a d’autres bien sûr…) auront un impact direct sur le déroulement de la séance photo.

Après avoir pris ces variables en considération, on établit notre stratégie!

Nous favorisons toujours la formule suivante : commencer par ce qui sera le plus facile et le plus rapide à photographier. Cela peut vouloir dire une catégorie d’articles ayant la plus grande quantité. Cela permet de commencer la journée du bon pied et de mettre tout le monde en confiance.

Une fois fixés sur ce qu’il y a à faire et sur la meilleure façon d’y arriver, notre équipe se met à la tâche. Il faut compter en moyenne une bonne heure pour tout mettre en place, plus ou moins.

Quand les dernières mises au point sont achevées, un des membre de l’équipe avise la personne ressource que le «shooting» peut commencer bientôt

Le «shooting»

Quand tout le monde est présent et prêt à commencer, c’est le moment de mettre notre plan de match à
exécution : par quoi commencer et comment procéder? La communication est de mise pour que le tout se déroule de manière optimale.

Comme je l’ai mentionné plus haut, tous les shootings sont différents.

La force de l’équipe de Monsieur eCommerce est sa polyvalence! C’est une qualité essentielle pour réussir à prendre de belles photos et livrer la marchandise avec autant de variables imprévisibles.

La préparation

L’aspect le plus important pour être efficace : le degré de préparation de notre client.

Qu’est-ce que j’entends par là?

Par exemple, la disponibilité des produits : si les items sont à portée de main et prêts à être photographiés, sans déballage, ni nettoyage la séance pourra se dérouler plus rapidement. L’objectif étant de minimiser les délais de manipulations entre chaque photo.

Nous établissons donc un dialogue honnête et transparent avec le client afin que tous puissent savoir à quoi s’attendre en fonction de la préparation et des circonstances. Il va sans dire qu’il faut définir les rôles de chacun pour que tout se déroule pour le mieux. L’idée est de trouver l’équilibre entre les désirs du client (au niveau des photos elles-mêmes), les circonstances (types et quantité de produits et espace de travail) et notre façon de procéder «en général» en fonction du facteur temps.

Trouver le rythme

Évidemment, les premières photos prennent en général un peu plus de temps. Nous faisons toujours quelques photos-tests en validant avec notre client que ça correspond bien à ses attentes. Une fois la bonne méthode établie, c’est parti.

Il reste que tous les produits ne demandent pas le même temps par photo. Certains sont plus compliqués que d’autres à photographier ; tels que le chrome, le verre, les finis très luisant et certaines couleurs. Il faut aussi tenir compte du nombre de prises de vues souhaitées, des montages/assemblages d’articles, des manipulations de vêtements, etc. Le nombre de produits et par conséquent le nombre de photos possible en une journée peuvent donc varier selon la nature des produits.

Si vous avez déjà pris vos produits en photo, vous savez de quoi je parle!

Changements de set-up?

Il nous arrive aussi parfois en cours de route d’avoir à faire un, voir plusieurs changements de «set-up». Pourquoi? Parce que certains produits ne demandent pas les mêmes prises de vues. Il nous faut parfois, changer notre installation pour être en mesure de bien faire le travail : par exemple lorsque certains items sont plus gros que la moyenne… ce qui ralentit la séance et diminue le nombre de produits que nous pouvons photographier dans la journée.

Outre les photos, quoi d’autre?

Dans la grande majorité des cas, lors d’un «shooting», nous ne faisons pas que prendre des photos : il y a aussi les codes à enregistrer.

Pourquoi des codes?

Peu importe le type d’intégration prévue par notre équipe après notre visite, il faut presque toujours associer les photos à d’autres informations qui iront sur votre site. Parfois ce sont les codes-barres, d’autres fois ce sont des codes de produit «maison» ou bien simplement des titres ou numéros, etc.

Évidemment, cela peut varier selon les clients. L’idée est qu’il faut lier chaque photo à un code pour ensuite être en mesure d’associer les photos avec les produits correspondants sur le site ou la plateforme de notre client. Ce n’est pas une mince affaire : une erreur et tout est décalé.

L’ordre est donc capital : il faut absolument que l’ordre des codes corresponde à celui des photos. La meilleure option pour nous reste celle de «scanner» les codes-barres, car cela augmente considérablement la vitesse d’exécution et le degré d’exactitude de capture des codes eux-mêmes.

Dans le cas où ça ne serait pas possible pour notre client (et ça arrive…) n’ayez crainte! Comme pour le tout le reste, nous nous adaptons aux circonstances sans problème. Par contre, l’entrée des codes «à la main» sur clavier allonge le processus… et ralentit la prise de photo.

Fin de «shooting» et départ

En terminant une séance photo chez un client, il va de soit que nous remballons tout notre matériel. Évidemment, cela se fait toujours beaucoup plus rapidement que l’installation. En général, ça ne dépasse pas 45 minutes.

Par contre, lorsque nous avons un grand nombre de produits à photographier et que nous devons demeurer plus d’une journée à un endroit, nous le laissons sur place. La journée commence donc dès notre arrivée, après avoir fait quelques petits ajustements.

Qui dit plus de temps, dit plus de produits, donc plus de photos

En terminant

Facile faire de belles photos de produits? Ça demande beaucoup d’organisation!

J’espère que cet article vous aura permis de vous faire une petite idée du déroulement d’une séance photo avec Monsieur eCommerce.
Encore une fois, chaque expérience est unique : allez consulter notre portfolio pour voir ce dont nous sommes capable!

Et vous combien de produits avez-vous déjà photographié en une seule journée? Notre record : 1237!

 

0 Comments

Leave Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *